#144 – Alain Juillet, ex-espion et homme d’affaires, une vie rocambolesque – “Qui ose, gagne”

Aujourd’hui, j’ai l’immense honneur de recevoir Alain Juillet sur Le Gratin ! Vous n’avez sûrement jamais entendu parler de lui et c’est tout à fait normal, vous allez comprendre pourquoi.

Qui est donc Alain Juillet ? 

C’est une légende vivante. Il a tout vu, il a tout fait.

Il est né le 14 septembre 1942 à Vichy dans l’Allier et a commencé sa carrière comme officier militaire au sein des commandos parachutistes dans le fameux Service Action (SA) du service de documentation extérieure et de contre-espionnage. En gros, l’homme grenouille qui saute en parachute en pleine nuit pour collecter une information d’Etat top secrète, ça, c’est Alain Juillet.

Après ça, il décide d’entrer dans la société civile et commence sa carrière corporate chez Pernod Ricard où il gravit peu à peu les échelons jusqu’à devenir, 19 ans plus tard, directeur général de Ricard. Pas mal pour un gaillard qui n’avait pas d’autres diplômes que le Bac.

Il est débarqué de Ricard au moment de la fusion avec Pernod et enchainera ensuite les aventures de reprises d’entreprises, sa spécialité vous verrez, parce que selon ses propres mots “il aime les situations ingérables”. Il enchaine avec le redressement du chocolatier Suchard ou encore Marks & Spencer, pas toujours dans des conditions simples puisqu’il se fait quand même prendre en otage par les syndicats dans son propre bureau.

Mais ce qu’il y a de vraiment intéressant, c’est qu’en parallèle de tout ça, Alain mène une seconde vie, une vie que l’on ne voit que dans les films : une vie d’espion pour la France. Ses déplacements professionnels en Russie sont le prétexte, parfois, pour rassembler de précieuses informations pour le pays.

Alors évidemment, tout ceci n’aurait jamais été rendu public sans la nomination à la direction du renseignement d’Alain Juillet, comprendre les services secrets, en 2002. Quelle histoire les amis ! Vous comprenez pourquoi j’étais surexcitée à l’idée de recevoir Alain sur le podcast !

Mais, in fine, derrière cette biographie rocambolesque et tout ces faits, ce qui est fou et ce que je retiens de notre conversation, c’est à quel point Alain, malgré tout ce qu’il a fait, malgré tout ce qu’il a vu, a gardé une âme d’enfant, s’émerveiller des petites choses de la vie, croire en sa bonne étoile, toujours avoir espoir…

Une conversation qui m’évoque la citation de Joseph Joubert : “L’espérance est un empreint fait au bonheur“.

Un épisode à écouter et à réécouter pour se le remémorer ;)

Notes et références

1. La News du Gratin

La News du Gratin est une mini newsletter pour vous nourrir en plus du podcast. C’est une newsletter très courte, à lire en 5mn top chrono de ce qui m’a marqué dans les dernières semaines : livres à lire, réflexions, applis à télécharger, citations, films ou documentaires à voir etc. Pour la recevoir, il n’y a qu’à s’abonner à la newsletter sur le blog du Gratin !

2. Des conseils concrets sur ma chaîne YouTube

Envie de lancer votre propre podcast ? De bénéficier de conseils sur quel matériel utiliser ? Ma nouvelle chaîne YouTube est faite pour vous !

3. Contactez-moi ! 

Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs (et ce qui m’aide le plus à le faire connaître) c’est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes. Ca m’aide vraiment, alors n’hésitez pas

Pour me poser des questions ou suivre mes tribulations c’est par ici :

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

2 commentaires

    • Merci beaucoup Gilly, c’est adorable :) Si vous en avez envie, n’hésitez pas à le partager autour de vous, cela m’aide beaucoup :)
      Belle journée

Répondre à GillyAnnuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.