Skip to content Skip to footer

Est-il possible d’avoir de l’ambition en temps incertain ? | Pauline Laigneau

En ce mois de mars, nous avons assisté au pas très convivial anniversaire du premier confinement. Il y a un an, nous nous préparions à vivre collectivement une des plus loufoques expériences de notre vie. Et ce qui ne devait être qu’un épisode exceptionnel, s’est transformé en une série de péripéties dont nous ne connaissons toujours pas la fin.

Après avoir mis notre existence trépidante sur pause, fait une introspection, nous être occupé des choses dont nous n’avions pas le temps auparavant, nous voilà prêts et frais pour aller de l’avant. Oui mais comment le faire ? Comment sortir gagnant d’un jeu dont les règles changent tout le temps ? Et puis, peut-on avoir de l’ambition en ce temps d’incertitude ?

Dans cet article, je vous livre mes réflexions sur comment traverser cette période particulière tout en gardant sa flamme intérieure allumée. Car c’est pendant les temps difficiles qu’il est plus que vital de se mettre des objectifs, afin de sillonner l’épais brouillard de la crise.

L’ambition, vers la fin d’un tabou

Beaucoup d’entre vous ont peur du mot ambition. D’autres en revanche s’inquiètent de ne pas en avoir. On peut facilement comprendre ces préoccupations si l’on regarde les différentes définitions du mot ambition dans la langue française. Le Larousse le décrit comme “la recherche ou le désir des richesses et des honneurs” et le CNTRL comme “recherche immodérée de la domination et des honneurs”. Manque-t-on d’ambition si l’on n’est pas intéressé par les honneurs et l’argent ?

Est-ce un péché d’orgueil que d’avoir de l’ambition ? 

Si l’on s’intéresse à l’étymologie du mot ambition, celui-ci a un autre sens bien plus intéressant. Du latin “ambitio”, qui signifie “tourner autour”, on apprend que l’ambition n’a pas forcément pour objet une quête de gloire ou d’argent. Toujours selon le CNRTL, la seconde acception du mot « ambition » a un sens plus général de « désir d’accomplir, de réaliser une grande chose, en y engageant sa fierté ou son honneur ».

Ainsi, si vous voulez devenir un excellent pâtissier, manager, parent, musicien, entrepreneur ou que sais-je, vous avez bel et bien de l’ambition, puisque vous voulez réaliser quelque chose de grand dans un domaine que vous affectionnez.

L’ambition est tournée vers l’avenir. C’est une volonté d’agir. Assumer son ambition signifie oser s’exposer à l’échec et ainsi se montrer vulnérable. Contrairement au succès qui se juge souvent à l’aune d’une comparaison, l’ambition est ainsi une force intérieure, intime, personnelle.

Avoir de l’ambition : c’est oser rêver grand et l’assumer.

L’ambition, une nécessité ?

En temps de crise, les incertitudes sont si importantes qu’elles peuvent nous paralyser. En suivant ce satané principe de précaution, la tentation est grande de ne plus agir, de mettre sa vie et ses projets en hibernation, à durée indéterminée. A l’instar de la plupart des dirigeants et des gouvernants, nous avons tendance à faire le dos rond  en attendant que la crise passe. Or celle-ci s’éternise, et ce sont des mois et peut-être des années précieuses de notre vie qui nous filent entre les doigts.

Il y a certes beaucoup de paramètres qui ne sont pas sous notre contrôle, mais nous pouvons plus que jamais nous concentrer sur ce que nous pouvons maîtriser : notre énergie et notre force de travail, notre adaptabilité et notre capacité à saisir les opportunités pour servir nos projets.

Se fixer des objectifs et travailler avec entrain nous permet de ne pas rester coincés dans le tunnel de la détresse ambiante. Avoir de l’ambition en temps de crise, c’est en fait une nécessité, il s’agit d’un outil puissant pour s’extirper d’une réalité qui n’est pas toujours rose pour se concentrer sur quelque chose de beaucoup plus positif : nos projets les plus grands.

Et puisque la chance est toujours du côté de ceux qui voient le verre à moitié plein, je vais vous expliquer pourquoi ce sont justement ces temps d’incertitude qui sont une opportunité pour grandir.

La crise : le meilleur moment pour déployer son ambition ?

Tandis que la plupart font l’autruche en attendant que la crise passe, cette désertion permet à ceux qui ont choisi d’agir de prendre plus de place.  En ce moment, la plupart des entreprises ont coupé leurs dépenses marketing et leurs investissements  permettant à ceux qui ont décidé de continuer à rester visibles ou à investir de prendre des parts de marché plus aisément.

Chez Gemmyo, nous avons fait le choix de continuer à investir malgré le voile épais jeté sur l’avenir et cela nous a permis de quasi doubler notre présence en ligne. Notre stratégie a été de transférer toutes nos dépenses publicitaires hors ligne vers les dépenses publicitaires en ligne. De plus, nous avons beaucoup investi dans les créations. Et cela a payé puisque Gemmyo a doublé son audience en passant de 50k à presque 100k followers en moins d’1 an. Nul doute, que notre pari de miser sur la présence en ligne a été gagnant !

Du côté du Gratin, nous avons également décidé de vous proposer davantage de contenu. Nous étions 15k en mars 2020 sur ma page Instagram, nous sommes désormais presque 55k.

Pourquoi je vous donne ces chiffres ? Certainement pas pour m’en vanter, même si je vous l’avoue, j’en suis très heureuse et fière ;)  Il s’agit plutôt pour moi de vous motiver à travers un exemple très précis que je connais bien puisque je l’ai vécu.

En conclusion, j’aimerais vous rassurer sur un point : vous avez les moyens de vos ambitions.

Vous lisez cet article sur votre smartphone ou peut-être sur votre ordinateur et vous avez une connexion internet : vous avez donc un très bon point de départ pour travailler sur vos ambitions. Qu’il s’agisse de vous perfectionner dans un domaine qui vous passionne ou de mettre en lumière votre travail, le monde du digital recèle de nombreuses opportunités et atouts. Eliminez donc mentalement toute excuse de ne pas agir. Ce sont les excuses que l’on se donne qui sont finalement les plus paralysantes.

J’espère que ces réflexions sur la crise et l’ambition vous ont inspiré à reprendre le contrôle sur ce que vous maîtrisez : vous et votre rapport au monde.

N’hésitez pas à me faire part de vos ambitions les plus grandes dans les commentaires, je suis curieuse de vous lire !

A bientôt !

Pauline

2 Comments

  • Mariama Fofana
    Posted 9 juin 2021 à 12 h 23 min

    Bonjour Pauline. Comment allez-vous ?
    Je vous félicite pour le Gratin. Mes épisodes favoris sont les conseils du mercredi matin même si j’écoute également vos autres invités.
    En parlant de ça, je suis chargée de communication au CNRS et je vous propose d’inviter Françoise Bataille. C’est la seule femme directrice de recherche d’une Unité propre de recherche du CNRS.
    Actuellement elle dirige le laboratoire PROMES (l’un des joyaux de la recherche en France) qui travaille en grande sur l’énergie solaire. C’est une scientifique au parcours inspirant!
    N’hésitez pas à me contacter pour en parler.
    À bientôt.

    • Post Author
      Pauline Laigneau
      Posted 11 juin 2021 à 15 h 07 min

      Bonjour Mariama,
      Je vous remercie pour votre chaleureux message et votre proposition d’invité. Le parcours de Françoise à l’air très intéressant. Pourriez-vous m’en dire plus par mail à hello@le-gratin.fr s’il vous plaît pour que je puisse étudier plus en détail cette proposition ?

      Je vous remercie,
      Belle journée :)

Laisser un commentaire

0.0/5

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Est-il possible d’avoir de l’ambition en temps incertain ? | Pauline Laigneau | Pauline Laigneau

“Besoin d’un break ?”

La News

Mes dernières trouvailles,
à lire en 5 mn top chrono !

E-mail :